À propos

Historique

 

La maison des jeunes de Stavelot, en pleine expansion comme beaucoup de ces belles initiatives nées du ferment d’idées des années soixante, propose à ses adhérents de créer de nouvelles activités.

Comme alors tout paraissait possible, notre club est né de rien, simplement grâce à la volonté et au travail acharné de quelques adolescents et bénévoles.

 

Intéressés par la nouveauté, alors que le japon refaisait à peine surface après une longue éclipse due à la guerre, un parfum d’exotisme et d’inconnu amenait nos pionniers à s’initier à un sport totalement inconnu dans notre ville, le Judo.

Avec la foi qui renverse les montagnes une équipe constituée de Camille HENON et Jacques RENSONNET aidés de quelques amis s’attachèrent les services de deux enseignants, messieurs SALE et BIERAIN.

 

Si monsieur FRAIPONT, enseignant à l’Athénée Royal de Stavelot ouvrait, et pour de longues années, les portes de la salle des sports de l’établissement au nouveau club, c’est à Paris que nos pionniers se rendent pour acheter le premier tatami. Constitué de plaques de paille de riz, pressées et cousues, ce tapis à laissé, et vous pouvez en croire mon expérience, de longs et douloureux souvenirs aux judokas débutants. Posé sur un carrelage, il amortissait peu les chutes et son revêtement occasionnait de douloureuses brûlures aux coudes et malléoles.

 

Rapidement nos deux premiers enseignants laissèrent la direction du club à monsieur BOTTIN, jeune professeur d’éducation physique de l’établissement, également ceinture noire. C’est à lui que je dois d’avoir fait la connaissance du Judo qu’il enseignait également à l’athénée de Malmédy où j’étais élève. A cette époque, nous recevons notre numéro d’affiliation fédéral à la ligue francophone, alors toujours nationale, sous le nom de Judo club Stavelot.

 

Très pris par ses responsabilités au sein de l’ADEPS et par sa famille, monsieur BOTTIN cède les rênes du club à l’un de ses meilleurs élèves Alfred BINOT, jeune ceinture noire pleine de promesses. Hélas, un tragique accident de moto nous privait d’un enseignant de valeur qui était aussi notre ami.

 

C’est avec un cœur lourd qu’Ewald PIRONT, ami et partenaire de toujours d’Alfred puisqu’ils avaient préparé et réussi leur examen de 1er dan ensemble, reprit la charge d’enseigner à des jeunes toujours plus nombreux les secrets de notre sport favori.

 

Il devait nous quitter pour se consacrer uniquement aux clubs de Butgenbach et de Saint-Vith. Cette année verra aussi la fondation de notre ASBL. Désormais, le club sera dirigé, comme l’impose d’ailleurs l’ADEPS et la ligue, par un conseil d’administration. Ce choix va apporter un renouveau au club qui remplacera totalement l’ancien tatami de paille par des tapis modernes en mousse synthétique et revêtement plus confortable. Grâce au travail d’une bonne équipe de bénévoles, et autant d’amis, la surface d’entraînement passera rapidement de septante à cent quarante m².

 

Le flambeau est alors repris par Robert HOUART, ancien élève d’Alain MEAUXEAUNE du club de Spa.

 

Ensuite, Luc RENSONNET, frère d’un des fondateurs du club, prit à son tour la relève. Perfectionniste, Luc, en plus des deux entraînements hebdomadaires à Stavelot, suivait chaque jeudi à Seraing les cours de monsieur GOBERT et continuait, en vue de progresser dans ses grades dan, à se rendre au dojo de Herstal à l’entraînement fédéral.

 

Pour le club, ce fut l’une des plus heureuses époques, le nombre de judokas progressait notablement, tant en quantité qu’en qualité.

 

Depuis, nous pouvons également compter sur l’aide de monsieur Pierre JUNCKEN, ami de Luc. Aujourd’hui encore Pierre, depuis peu quatrième dan, est le conseiller technique de notre club.

 

Durant plusieurs années, notre club subit quelques modifications tant au point de vue des statuts qu’au sein même des membres du comité en passant par les professeurs sur le tatami. Yohan, Gus, Frédéric, Etienne et Valérie ont assuré les cours pendant ce temps jusqu’à l’arrivée de notre actuel professeur, Bruno.

 

Notre jeune ami recueille tous les suffrages des judokas de notre club tant par ces compétences pédagogiques que par sa gentillesse. Par ailleurs la qualité de son enseignement a déjà permis à quelques uns de nos judokas de rapporter de très belles victoires en compétitions.

 

Je ne saurais conclure sans mentionner la motivation du comité actuel, à fournir un enthousiasme constant à nos judokas et pour ce faire, ils préparent des activités ponctuelles, comme la désormais traditionnelle chasse aux œufs; le stage de juillet, souvent soutenu par des professeurs extérieurs de haut grade, avec activités multi sportives après-midi; le grand barbecue; le souper spaghetti annuel; la visite de notre ami St-Nicolas, et en plus cette année, l’organisation de la compétition.

 

Ceci laisse présager de longues années de prospérité pour notre association, qui doucement s’achemine, sans une ride, vers son cinquantenaire.

 

Creteur André

Membre fondateur de l’ASBL

A.S.B.L.

L'Association Sans But Lucratif Judo Club Stavelot a été créée en 1964.

F.F.B.J.

Le Judo Club Stavelot est affilié à la Fédération Francophone Belge de Judo depuis 1969 sous le matricule 6090.

 

Siège Social

Judo Club Stavelot ASBL

Biester, 11b

B-4970 STAVELOT

Copyright © Royal Judo Club Stavelot ASBL.